Écrivez une critique sur SupercarRental pour avoir la chance de gagner un week-end en Ferrari 488 Spyder

C'est simple – dites-nous ce que vous pensez de Ferrari 488 Spyder et vous serez inscrit à notre tirage au sort gratuit pour gagner un week-end dans cette voiture.

Critique


Des Voitures | Ferrari

Location de Ferrari

Le fondateur de la société, Enzo Ferrari, est né le 18 février 1898 dans la petite ville de Modène, en Italie. Fils d'un fabricant de métaux du nom d'Alfredo, il a grandi avec relativement peu d'éducation formelle. En 1908, à l'âge de 10 ans, son père l'a emmené, en compagnie de son frère aîné Alfredo, au circuit de Bologne pour regarder une course automobile, ce qui a fait naître chez le jeune Enzo une passion forte et durable pour la conduite automobile. En 1914, Enzo a commencé à travailler en tant que professeur à l'école de tourneurs de Modène. En 1916, pendant la Première Guerre mondiale, son père et son frère sont morts des suites d'une maladie. Après avoir combattu au sein du troisième régiment alpin, Enzo a postulé pour un emploi chez Fiat à la fin 1918, mais sa candidature a été refusée. Suite à cette expérience, après avoir occupé une série de postes sans intérêt, il est devenu chauffeur de livraison et pilote d'essai pour Lancia. En 1919, Enzo a rejoint une société baptisée Costruzioni Meccaniche Nazionali à Milan, d'abord comme pilote d'essai, puis comme pilote de course. Enzo Ferrari n'était pas intéressé par l'idée de produire des voitures de route lui-même au moment où il a créé la société Scuderia Ferrari en 1929, à Modène. Cette société achetait, préparait et montait des voitures de course destinées aux gentlemen conducteurs, mais elle est rapidement devenue un avant-poste d'Alfa Romeo pour les courses techniques, reprenant même son département de courses officiel en 1933 suite au retrait de son équipe de course interne. La Scuderia a ensuite été fournie en voitures de course Alfa Romeo P3 Monopostos : c'est là que l'on a assisté à la première apparition du bouclier légendaire au « cheval cabré », dérivé de l'emblème utilisé par le célèbre as du volant Francesco Baracca au cours de Première Guerre mondiale. En 1935, l'atelier de Ferrari a assemblé sa première voiture de course, l'Alfa Romeo Bimotore, signant ainsi les premiers pas vers son statut actuel de constructeur automobile. En 1937, les premiers exemplaires de l'Alfetta 158 ont été construits à Modène sous la supervision d'Enzo. En 1938, Alfa Romeo a ramené ses opérations de course en interne suite à la création de son nouveau département de course Alfa Corse à Milan, département dont Enzo avait été désigné comme responsable. C'est à ce moment que la Scuderia Ferrari a été démantelée. Le 6 septembre 1939, Enzo Ferrari a quitté Alfa Romeo sous réserve qu'il n'utiliserait pas le nom Ferrari dans le cadre de la course automobile pendant au moins quatre ans. Quelques jours plus tard, il a fondé Auto Avio Costruzioni, basé dans les anciennes installations de Modène, dont l'objectif prétendu était la production de machines-outils et de pièces d'avion. Mais en 1940, Ferrari a effectivement construit deux exemplaires d'une voiture de course, l'Auto Avio Costruzioni 815, basée sur la plateforme de la Fiat 508C. C'était la première véritable voiture de Ferrari, elle a fait ses débuts à la course automobile de Mille Miglia, mais elle n'a affronté que très peu de compétiteurs du fait de la Seconde Guerre mondiale. En 1943, l'usine de Ferrari a déménagé à Maranello, où elle est restée depuis lors. Au cours du conflit, la société a été forcée de consacrer une partie de sa production à l'effort de guerre, notamment à la production de meules et probablement de pièces de mitrailleuse. L'usine a été bombardée deux fois par les Alliés entre 1944 et 1945, mais elle a été rapidement reconstruite. À la fin 1945, après la fin de la guerre, Ferrari a chargé Gioacchino Colombo de concevoir un nouveau moteur V12 et, en décembre 1946, Ferrari a publié un communiqué de presse relatif aux spécifications et au design de sa nouvelle voiture. Cette voiture V12 s'est fait connaître sous le nom de Ferrari 125 Sport et elle a remporté sa première course Mille Miglia en 1948, suivie un an plus tard par la course des 24 heures du Mans, puis le Championnat du monde de Formule 1 en 1952. Enzo Ferrari a construit et vendu la première de ses voitures à contrecœur, puisqu'il ne s'agissait que d'un moyen de financer ses activités de course incroyablement coûteuses. En effet, dans les premières années du moins, toute la production de voitures Ferrari était inextricablement rattachée à cet objectif. Voici pourquoi les modèles Ferrari fabriqués main étaient des voitures de course plutôt que des routières, une situation qui dérive directement de cet héritage. En 1952, la société a également présenté la célèbre 212 Inter, dotée d'un châssis 166 MM produisant un meilleur rendement sur la route. En 1954, le coupé 250 GT a fait ses débuts et il est devenu l'une des voitures de sport les plus vendues au cours des années 1950. Elle a été suivie en 1956 par la GT Berlinetta (encore en production aujourd'hui), considérée comme l'une de ses plus belles créations. La « Passo Corto », une version ultérieure de cette voiture, est à présent considérée comme l'une des premières « voitures musclées ». En 1957, la société a changé de nom pour devenir Auto Costruzioni Ferrari. Une crise grave s'est produite la même année suite à un accident de voiture de course fatal lors de la Mille Meglia, qui a causé le décès du pilote, du copilote et de neuf spectateurs. Enzo Ferrari et Englebert, le fabricant de pneus, ont été personnellement accusés d'homicide involontaire au cours des longues poursuites qui ne prendront terme qu'en 1961. En novembre 1961, une autre crise s'est produite au sujet de la présence intrusive de Laura, la femme d'Enzo, dans l'entreprise, une situation que l'on a baptisé le « grand départ ». À la suite de cette dispute, plusieurs membres clés du personnel, dont Carlo Chiti et Girolamo Gardini, respectivement ingénieur en chef et directeur des ventes de longue date, ont été évincés de Ferrari. Ils ont été des pertes considérables pour l'entreprise et beaucoup pensaient que cela pourrait signifier la fin de Ferrari. Néanmoins, ce chaos a également vu l'arrivée du jeune ingénieur Mauro Forghieri et du designer de carrosserie de longue date Sergio Scaglietti, qui ont marqué une nouvelle ère pour l'entreprise. Ils ont repris l'important projet inachevé de la 250 GTO, qui est finalement devenue l'une des voitures de sport les plus renommées de l'histoire après avoir été acclamée dès 1962. En effet, ce bouleversement et les nouveaux talents en matière d'ingénierie et de design ont fait des années 1960 une décennie encore plus prospère que la précédente pour Ferrari. Malgré cela, une fusion avec Ford Motor Company a été proposée, mais les discussions ont ensuite été abandonnées. En 1964, la 330 GT 2+2 a fait ses débuts, son style est venu apporter une nouvelle apparence à la marque Ferrari. Les pilotes de la V6 Dino à moteur central (nommée en l'honneur du dernier fils d'Enzo, Alfredo ou « Dino ») ont jeté les bases des ventes de 250 P à moteur 250 de Forghieri. Les routières Dino se sont bien vendues et elles ont permis de fabriquer des modèles légendaires comme la 275 et la Daytona. En 1965, Ferrari a présenté les célèbres GTB Competizione et 275 GTS. La 365 California de 1966 est une autre gamme de voitures célèbre de cette période, elle se trouve encore en production aujourd'hui. Vers la fin des années 1960, Ferrari s'est orientée vers les cabriolets en présentant le célèbre 65 GT S4, qui est devenu l'un des cabriolets sportifs les plus réussis de cette époque. Néanmoins, début 1969, les pressions financières croissantes sur la société ont forcé Ferrari à vendre 50 % des participations dans son entreprise à Fiat S.P.A., ce qui a entraîné une augmentation immédiate de ses fonds d'investissement. En revanche, cela a joué un effet moins positif sur les relations industrielles au sein de l'usine de Maranello, entraînant des interruptions de production. Au cours des années 1970, Ferrari était confrontée à une forte concurrence avec Porsche et Alfa Romeo. En 1973, Ferrari s'est retirée des courses de voitures sportives pour se concentrer sur la F1 avec grand succès, puisque Niki Lauda a remporté les championnats en 1975 et en 1977. En 1973, la société a également conçu un modèle à 12 cylindres à moteur central, la Berlinetta Boxer, ainsi que la célèbre Ferrari Testarossa. Bien qu'Enzo ait démissionné de son poste de président de Ferrari en 1977, il a effectivement conservé le contrôle de son entreprise jusqu'à sa mort en 1988 à l'âge de 90 ans. Cependant, quelques jours avant sa mort, il a été témoin des débuts du dernier modèle qu'il avait commandé, la fameuse Ferrari F40, considérée comme l'une des voitures les plus incroyables à avoir jamais été créées. Fiat a augmenté sa participation dans l'entreprise Ferrari à 90 % après avoir racheté les parts de son fondateur et nommé Luca Cordera di Montezemolo au poste de président de Ferrari en 1991. Dans les années 1990, Ferrari a présenté de nombreux modèles réussis, dont la 512 TR, la 456 GT, la 348 GTB, la 348 GTS, la 348 Spider, la F355 Berlinetta, la F 512M et, bien sûr, la F50, venant célébrer le 50e anniversaire de l'entreprise. Ferrari a également fait son grand retour en Formule 1 grâce à la domination de Michael Schumacher sur le Championnat du monde des pilotes de 2000 à 2004. À partir de 2014, Fiat Chrysler Automobiles détenait 90 % de la société Ferrari (après avoir vendu et racheté une partie de sa participation), les 10 % restants étant détenus par Piero Ferrari, le deuxième fils d'Enzo. Le 3 janvier 2016, FCA a annoncé la fin de la séparation de l'entreprise Ferrari de la société mère. Piero Ferrari est actuellement le président directeur général de l'entreprise.

LOUER UNE FERRARI CHEZ SUPERCARRENTAL.FR

Nous avons une excellente sélection de Ferrari absolument fantastiques à louer par jour, par semaine, voire plus longtemps. Le modèle le plus haut de gamme est la FERRARI 589 GTB FIORANO F1, qui vient appliquer la technologie et les performances des courses de Formule 1 à la route. La magnifique FERRARI 458 ITALIA (lauréate de plus de 30 récompenses internationales), la FERRARI CALIFORNIA, une voiture sportive, mais polyvalente et l'élégante FERRARI F430 SPIDER F1 sont également disponibles en location. Pour louer une Ferrari, demandez simplement à être rappelé grâce à notre PAGE DE CONTACT. Tous les appels sont enregistrés à des fins de formation et de suivi.

Cliquez sur une marque ci-dessous pour consulter notre sélection de supercars à louer

Conditions minimales de location

Les clients doivent être âgés de 25 à 70 ans et titulaires d'un permis de conduire français/européen/international complet. Vous êtes âgé de moins de 25 ans ? Vous avez plus de 9 points sur votre permis ? Votre permis a été suspendu au cours des 3 dernières années ? Si vous êtes dans l'un de ces cas, SupercarRental.fr peut néanmoins contacter ses assureurs afin de vous donner une décision rapide à propos de votre demande de location. Nous nous efforçons de simplifier notre processus de location de voitures, donc n'hésitez pas à consulter l'un de nos sympathiques employés aujourd'hui.

Classic Parade Supercar Hire in the United Kingdom

We also provide supercar hire to all of the UK through Classic Parade. We cater for a with a wide range of needs, whether desiring a luxury car for a short time such as one month, or as long term, for example, 24 months, whatever your requirements, we provide the most responsive and professional long term or short term car rental service for those with a taste for luxury cars.

Latest Motoring News